La découverte de soi, quel beau cadeau !

Robert Greene dans « Les lois de la nature humaine », nous rappelle la chose suivante : « Refuser d’accepter la nature humaine signifie simplement que vous vous condamnez à répéter des schémas que vous ne contrôlerez jamais et à éprouver des sentiments de confusion, de désarroi et d’impuissance. »

C’est pourquoi partir à la découverte de soi est l’un des plus beaux cadeaux que l’on peut se faire. Certains attendront un grave accident ou une maladie pour se mettre en route vers soi-même, d’autres le feront plus tranquillement dès l’enfance ou plus tardivement, s’ennuyant dans une vie qui ne leur convient pas.

Pour comprendre ce que signifie cette exploration de soi-même, il est nécessaire de faire preuve de bienveillance envers soi et d’humilité :

⁃ Si on sait déjà tout sur tout, que l’on se connaît bien (comme on me le dit souvent), alors passez votre chemin et continuez comme d’habitude. C’est très bien comme cela, vous n’apprendrez de toute façon rien de bien intéressant en ayant l’esprit si fermé.

⁃ Si vous n’avez pas décidé d’entamer un chemin d’amour avec vous-même et que vous préférez rester l’esclave de votre votre voix off, l’exploration sera stérile ou pire maltraitante.

L’état d’esprit à cultiver sera une composition de différentes postures :

L’observation neutre : comme si on observait un truc inconnu et loin de nous. « Ah ! Cela fonctionne comme ça, tient c’est drôle. Ah et puis quand on fait ça il se passe quoi ? » Rien n’est ni bon, ni mauvais. C’est juste comme cela. Rien n’est à justifier. Ce n’est ni une bonne décision ni une mauvaise, c’est votre décision. Ce n’est ni un ressenti juste ou pas , c’est le vôtre, il est de toute façon légitime. Vous allez ni vite ni lentement, c’est votre chemin. Ce n’est pas un bon ou un mauvais fonctionnement c’est le votre, point. Rien n’est à comparer à rien d’autre. C’est une véritable attitude d’empathie envers soi-même. Par compte, comprendre son fonctionnement permet de composer avec celui-ci, d’en tirer le meilleur, voir de s’en libérer s’il ne nous permet pas de faire ce que l’on souhaite. On peut s’en détacher seulement si notre rapport à celui-ci est léger et non chargé de « tu devrais » « il faut » « tu n’es pas capable de » etc …

La remise en question : premièrement , je ne suis pas mes actes, mon fonctionnement, mon métier, mes résultats, mes émotions , mes choix etc… Tout n’est pas identitaire. Je suis un être vivant, singulier et magnifique. Je suis légitime sur Terre et comme chaque être vivant j’y ai ma place. Deuxièmement, un fonctionnement, une croyance ont été bons pour que je vive et survive dans ce monde et face à ce qui a constitué ma vie jusqu’à présent et je les en remercie. Aujourd’hui je m’agrandis d’autres croyances et fonctionnements qui me permettront mieux de vivre ma vie comme je la souhaite et je pose ces anciennes croyances et fonctionnements obsolètes à ce jour, je m’en libère.C’est ce dont j’ai besoin à cette date pour moi et non pour le voisin. Le monde d’aujourd’hui n’est plus le monde d’hier, il évolue et change sans cesse. Il en est de même pour votre cerveau et votre corps. Donc il est inéluctable d’aller de l’avant.

L’acceptation de vos besoins : comprendre ce qui nous nourrit et respecter ses besoins. Se faire du bien est une donne qui fait la différence dans cette exploration de soi-même. Faire face à ses émotions est une étape très enrichissante et vous permettra d’appréhender ce qui vous fait vibrer, les valeurs qui vous sont importantes, comment elles peuvent s’incarner, comment construire la qualité de vos relations aux autres et à vous-même, quand prendre soin de vous et comment, et ne plus subir les émotions mais faire de chacune d’elle une source d’information et une ressource de taille.

Voilà. C’est déjà pas mal pour aborder cette découverte de soi. N’oubliez pas, c’est un très joli cadeau à se faire.

Bon chemin à tous ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :